La généalogie m'a poussé à m'interroger sur la vie quotidienne de mes ancêtres à travers les siècles. Et notamment un moment clé pour les généalogistes : le mariage.

S'agissait-il de mariage d'amour ou de raison ? 

D'un milieu agricole ou ouvrier, j'imagine leurs mariages comme des moments de fêtes. Même si tous n'ont pas du être des mariages heureux, d'après les âges et les enfants en découlant, j'espère que la plupart furent des mariages d'amour.

J'ai lu un livre très intèressant sur ce sujet : 'L'Histoire du mariage " aux éditions de la Martinière.

En résumé l'état et la religion se sont opposés leurs conceptions du mariage pour maintenir l'ordre social. Et l'amour a triomphé...

Dans ma ligne directe, je n'ai, à ce jour, qu'une ascendante qui resta célibataire jusqu'à sa mort ( à l'âge de 80 ans) avec 3 enfants naturels.