Vu le peu de mouvement dans les différentes étapes de leurs vies, mes ancêtres n'étaient pas de grands voyageurs !

Je laisse de côté les bateliers et les mariniers ( qui se sont quand même arrangés pour la plupart pour naitre, se marier ou mourir dans les mêmes coins géographiques)

Le Pas de calais, le Nord et la Belgique sont très liés. Pourtant je n'enregistre pas de grands mouvements. Les familles sont situées à quelques kilomètres seulement.

Toutefois je retrouve les noms de famille pour ceux qui ont tenté leur chance aux USA notamment. Mais aucun de mes ascendants directs.

Je ne me plains pas cela a facilité mes recherches. Mais cela prouve aussi le coté sédentaire d'une grande partie de la population ouvrière. Les femmes suivaient seulement leurs maris dans leurs villes d'origine et leurs vies se faisaient là.

Seuls ceux dits "domestiques" ont quitté les campagnes pour aller s'installer en villes. Là où il y avait de l'emploi.