Charles François est veuf depuis octobre 1782, il ne se remarie pas. Il est père de 9 enfants dont 7 encore vivants. Il demeure à Audruicq où il continue d'exercer la profession de charpentier.

 

Il a la joie d'être témoin au mariage de sa fille Marie Joseph Cécile ( sa septième enfant) le 9 février 1800 à Audruicq, à l'âge de 70 ans. Elle épouse, à 20 ans, DECOBERT Louis François Séraphin Joseph, manouvrier.

 

Charles François meurt le 24 ventôse an 13 de la République Française ( soit le 15 mars 1805), à 20 heures à son domicile. Les témoins officiels de sa mort seront son fils, François VERCOUTE , hussart au 9ème régiment en permission, agé de 27 ans et Guillaume DUPONT , tisserand de 42 ans. Il devait être fier de son fils et en même temps trembler pour ce cavalier militaire, alors sous le commandement du colonel Jean Baptiste BARBANEGRE.  

 

Il sera donc né à Zutkerque, aura vécu à Audruicq et aura épouser une fille de Quelmes.

Il aura connu la Révolution Française, la création des 83 départements français, la Première République, l'annexion de la Belgique (si proche), La terreur et le calendrier républicain ....