J'avais appris à l'université qu'au Moyen-âge, l'église controlait la sexualité à travers beaucoup d'interdits. Cela permettait de contrôler les esprits, de maintenir un ordre moral et de réguler les naissances.

D'ailleurs entre les jours saints, les carêmes, les fêtes et les dimanches, il y avait plus de jour d'abstinence obligatoire que de jour où le sexe était permis.

Ensuite il y a eu la grande période du libertinage. Mais cela a t-il atteint les campagnes ?

En avait-il besoin ? Quand on voit le nombre d'enfants, les grossesses successives, on se dit que le sexe faisait partie intégrante de leurs vies avec naturel.