Je suis issue d'une famille travaillant le textile. Des tullistes, des fileuses, et des mulquiniers.

J'ai même retrouvé la trace d'un brevet déposé par un ascendant pour une machine à broder la tulle. Il s'agit du brevet pour un mécanisme propre à broder le tulle en le fabriquant,déposé le 16 décembre 1837 par Hazard, Meyns et Bruxelles à Calais. 

Quand je pense que ma mère a également travaillé dans le textile quelques temps, je trouve cela amusant.

Toutes ces générations qui ont perpétué les traditions et le savoir faire.