Au fur et à mesure que l'on remonte les générations, les ancêtres, en plus de ne pas savoir lire et écrire, ne savent pas signer. Même la marque de la croix est malhabile.

Pourquoi n'ont-ils pas eu la chance d'apprendre au moins les rudiments ?

Cela relève d'abord de la classe sociale de leurs parents qui souvent sont journaliers, laboureurs etc ...Métiers de la terre et/ou de la servitude. C'étaient des métiers où on commencait jeune, on avait juste besoin de sa force physique et de son courage. Pas de savoir écrire et lire.

De plus l'école n'était pas obligatoire et gratuite. Les salaires étant peu élevés, on ne pouvait pas se permettre de gacher de l'argent pour l'éducation des enfants qui, en plus, ne s'en serviront pas car ils étaient destinés au mêmes métiers.

Par contre les enfants recevaient une éducation pratique devant leur permettre de travailler et de subvenir à leurs besoins. Souvent les enfants exercent les mêmes métiers que leurs parents. Ces derniers leur apprenant ce qu'ils savent.