BOULET Marie Louise Léodita est née le 24 avril 1838 à 22 heures à Estrun (59). Ses parents se sont mariés 20 ans plus tôt le 21 octobre 1818. Elle est la dernière enfant derrière Marie Catherine Joseph (19 mars 1819), Adelaide (28 août 1821), Marie Josephe    (25 février 1825), Fleury Léodita (30 mars 1828), Marie Flore (30 mars 1831) et Hélène (23 avril 1833). Une famille avec une majorité de filles.

FIEVET Philippe Joseph est né le 4 Septembre 1834 à 19 heures à Estrun (59). Ses parents se sont mariés le 6 Novembre 1833, il est donc arrivé rapidement. Puis la famille s'agrandira que 9 ans plus tard avec Alexandre Joseph (25 février 1843), Martine Cecile (14 novembre 1846) et Henri (7 mai 1849).

Leur adolescence est marquée par la proclamation de la République le 4 mai 1848.

Tous deux originaires d'Estrun, petite ville du Nord comptant environ 582 habitants en 1861, ils doivent se cotoyer et se connaitre depuis longtemps. Leurs pères sont des domestiques, ont-ils travaillé ensemble ?

Ils se marient le 5 juin 1862 à 9 heures à Estrun. Les témoins de l'époux sont des amis, journaliers comme lui. Les témoins de l'épouse sont son unique frère Fleury dont elle partage un des prénoms (Léodita) et un ami.

La famille s'agrandit au rythme d'un enfant tous les 3 ans environ : Alexandre (8 décembre 1863 à 6 h) qui porte le même prénom que le premier frère de Philippe. Henri Théophile (10 septembre 1866 à 7h) qui lui a les mêmes prénoms que le deuxième frère et le père de Philippe. Clotilde Catherine (6 juin 1869 à 4h) qui hérite du prénom de la première soeur de Marie Louise. Jeanne le 6 avril 1875 à 9h et Silvie le 3 octobre 1878 à 20h.

Philippe Joseph est-il inquiété par la Guerre déclarée contre la Prusse le 19 juillet 1870 ? Il est déjà père de trois enfants et il a 34 ans ? Je n'ai malheureusement pas retrouvé sa carrière militaire à ce jour. 

Marie Louise a changé de profession , de fileuse comme sa mère  TACHON Catherine en 1862 lors de son mariage, elle devient journalière comme son mari. Travaillent-ils ensemble ?

D'ailleurs Philippe change également de métier, de journalier il est déclaré haleur de bateaux dans son acte de décès.

Ils sont nés, se sont mariés, ont élevé leurs enfants et sont décédés à Estrun (59). Ont-ils voyagé en dehors du département, j'en doute. Ont-ils vu la Tour Eiffel inaugurée le 15 mai 1889 autrement que dans des journaux ?

Sont-ils d'accord avec la loi de Jules Ferry du 28 mars 1882 proclamant l'enseignement obligatoire et laic ? Philippe sait signer lors de son mariage mais pas Marie Louise.

Ils assistent au mariage de leur première fille le 2 novembre 1888 à Estrun avec MEGUEULE Victor. Cinq petits-enfants naitront et vivront à Estrun.

Toute la famille suivra peut être le premier vol en avion le 9 octobre 1890 et l'affaire Dreyfus en 1894.

Philippe décède le 29 novembre 1902 à Estrun (59) à 68 ans. Il est alors haleur de bateaux. Courage ou besoin économique de travailler ? Maintenant son travail consiste à tracter les bateaux depuis les berges pour les faire avancer. Métier difficile ...

Marie Louise Léodita est décédée après 1902. Pour l'instant cela reste encore un mystère.