Quand j'ai commencé mes recherches, j'ai été surprise du nombre d'enfants nés hors mariage. J'avais cette idée pré-concue que cela été tellement mal vu que les enfants illégitimes étaient rares et exceptionnels.

Finalement à chaque génération, j'ai retrouvé des enfants illégitimes ou naturels comme on les appelait à l'époque.

Parfois les parents se sont mariés par la suite et ont agrandi la famille.Par exemple BOURSE Pierre et HUMEZ Marie (sosa 78 et 79) qui ont eu ensemble 3 enfants avant de se marier.

Parfois non, la femme s'est mariée avec un autre homme qui a reconnu l'enfant comme  MEYNS Marie ( sosa 15). 

Ou encore la mère a déclaré l'enfant sous son seul nom et est restée célibataire : comme DAVION Marie Anne ( sosa 107) qui a eu 2 enfants sans jamais se marier. Elle est décédée célibataire à 80 ans. Ou Comme JANSSEN Martine ( sosa 59) qui a eu 3 enfants sans se marier.

Dans un seul cas le père présent dans l'acte de naissance a ensuite disparu des actes de l'état civil. C'est le cas de DAVION Adèle née DELVART ( sosa 53) qui ensuite apparait seulement comme DAVION Adèle.